Témoignage d'un agent de sécurité

Florent, 29 ans, agent de sécurité

alt

Florent a d’abord été aide-comptable avant de devenir agent de sécurité. Un emploi qui lui permet de cumuler facilement sa vie de famille et sa vie professionnelle. De plus, les évolutions sont très rapides…
alt
Quel est votre parcours?

A l’aise avec les mathématiques, j’ai réalisé un bac pro comptabilité. Diplômé en 2002, j’ai travaillé pendant cinq ans, en tant qu’aide-comptable.

Pourquoi avoir décidé de quitter la comptabilité pour la sécurité?

A la naissance de mon fils, j’avais envie de changement. Mon métier comportait de nombreuses tâches monotones et il était très difficile d’évoluer. Mon cousin travaillait dans la sécurité et il avait pu évoluer rapidement. Je me suis laissé tenté par l’aventure…

Comment s’est passé votre reconversion?

C’est en fait une reconversion en deux étapes: un changement de secteur, de la comptabilité à la sécurité privée, ainsi qu’un changement de statut, du salariat à l’entrepreneuriat.

La première étape:
Après avoir réussi des tests, j’ai été admis à une formation qualifiante qui a duré trois mois. On nous informe sur la sécurité d’un site, l’accueil du personnel, la gestion d’incendies, de conflits...J’ai terminé mon apprentissage un vendredi et dès le lundi, une société partenaire du centre de formation me convoquait pour un entretien d’embauche. J’ai commencé en tant que salarié dans cette société trois semaines après l’entretien. J’ai travaillé à Paris, au siège d’une grande entreprise. Mes missions consistaient à accueillir le personnel, contrôler les badges d’accès, réaliser des rondes dans les locaux et le parking. Très vite je me suis rendu compte du potentiel qu’il y avait dans ce métier, et des perspectives d’évolution. Un peu déçu par la routine et les horaires répétitives, je me suis vite ennuyé.

La deuxième étape:
C’est alors qu’une idée m’est venue - m’installer indépendamment en créant une entreprise individuelle. L’option de l'EIRL s’est révélée être la meilleure, aujourd’hui je suis beaucoup plus libre dans mes horaires, et le lieu de travail. Je commence à avoir une clientèle, mais j’ai tout de même un peu de mal à la fidéliser. Grâce à mon expérience d’aide-comptable, je suis à l’aise avec les tâches administratives et je suis très content d’être mon propre patron!

Quels sont les avantages de votre poste?

Je suis autonome et indépendant: c’est très appréciable. J’ai une mission: assurer la sécurité pour un client. Après je m’organise comme je veux, tant que le résultat est à la hauteur. J’ai également pu adapter mon emploi du temps.

Que recommenderiez-vous à un agent salarié qui souhaite faire comme vous?

De ne pas hésiter à franchir la barrière. Être salarié aujourd’hui c’est confortable, bien que dans ce milieu les entreprises n’hésitent pas à exploiter leurs salariés. Alors si vous voulez évoluer dans la sécurité privée, mieux vaut être à son compte.
Devenir indépendant est une véritable opportunité. Aujourd’hui pour exercer le métier d’agent de sécurité à son compte, il faut être inscrit au RCS, détenir un agrément de dirigeant, une autorisation d’exercer et être assuré.
Je conseille à celles et ceux que cela intéresse de prendre RDV gratuitement avec un greffier au tribunal de commerce le plus proche de chez eux, afin d’être accompagné pour la création d’une structure, d’effectuer la formation de dirigeant d’entreprise de sécurité privée et de se renseigner sur le site du CNAPS pour les formalités.
alt