Sécurité et santé au travail: obligations de l'employeur

L'employeur doit veiller à la sécurité et à la protection de la santé de ses salariés. Il doit prendre les mesures de prévention des risques professionnels nécessaires et informer et former ses salariés sur ces risques. Il doit aussi respecter certaines règles dans l'aménagement et l’utilisation des locaux de travail. L'employeur négligent engage sa responsabilité.

Mesures et principes généraux de prévention

L'obligation patronale de sécurité ne se limite pas à la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles. Elle est beaucoup plus étendue et concerne tous les risques auxquels le salarié peut être exposé au travail, y compris les risques psychosociaux. Il s'agit d'une obligation de résultat, et non pas simplement d'une obligation de moyens.

Pour respecter son obligation, l'employeur doit prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés.

Il doit :

  • Conduire des actions de prévention des risques professionnels et de la pénibilité au travail,

  • Mener des actions d'information et de formation de ses salariés sur la santé et la sécurité,

  • Mettre en place une organisation et des moyens de travail adaptés.

Ces mesures doivent être adaptées en cas de changement de circonstances ou pour améliorer les situations existantes.

Elles doivent se baser les principes généraux de prévention suivants :

  • Eviter les risques,

  • Evaluer les risques qui ne peuvent pas être évités,

  • Combattre les risques à la source,

  • Adapter le travail à l'homme (en particulier s'agissant de la conception des postes de travail, le choix des équipements et des méthodes de travail et de production) afin de limiter le travail monotone et le travail cadencé,

  • Tenir compte de l'état d'évolution de la technique,

  • Remplacer ce qui est dangereux par ce qui n'est pas dangereux ou par ce qui est moins dangereux,

  • Planifier la prévention en y intégrant notamment la technique, l'organisation et les conditions de travail, les relations sociales, les risques liés au harcèlement moral et au harcèlement sexuel,

  • Prendre des mesures de protection collective en leur donnant la priorité sur les mesures de protection individuelle,

  • Donner les instructions appropriées aux travailleurs.
    alt

Évaluation des risques propres à l'entreprise

L'employeur doit, en fonction des activités de son entreprise, évaluer les risques pour ses salariés, y compris dans :

  • Le choix des procédés de fabrication, des équipements de travail, des substances ou préparations chimiques,

  • L'aménagement ou le réaménagement des lieux de travail ou des installations,

  • La définition des postes de travail.

Cette évaluation doit prendre en compte l’impact des inégalités entre les femmes et les hommes.

L'employeur doit répertorier les résultats de cette évaluation dans un document appelé document unique d'évaluation des risques professionnels (DUERP).

Obligatoire pour toute entreprise, ce document comporte :

  • Un inventaire des risques identifiés dans chaque unité de travail de l'entreprise,

  • Le classement de ces risques,

  • Les propositions d'actions à mettre en place.

Règles de sécurité sur les lieux de travail

Les locaux de travail doivent être aménagés de façon à garantir la sécurité des travailleurs. Ils doivent être tenus dans un état constant de propreté, présenter les conditions d'hygiène et de salubrité nécessaires et être dégagés de tout encombrement.

Les installations et dispositifs techniques et de sécurité doivent être entretenus et vérifiés périodiquement.

L'employeur doit également respecter des normes particulières concernant notamment :

  • L'aération et l'assainissement des locaux,

  • L'éclairage (lumière naturelle suffisante dans les locaux de travail autant que possible...),

  • Le chauffage,

  • La protection contre le bruit,

  • L'aménagement des postes informatiques (de manière à limiter le stress, la fatigue visuelle,

  • Les troubles musculo-squelettiques et les rayonnements émis par les écrans),

  • La protection contre le tabac,

  • Les installations sanitaires,

  • La restauration du personnel,

  • La signalisation des zones de danger,

  • Le matériel de premiers secours,

  • La prévention et la lutte contre l'incendie et des risques liés aux installations électriques.

L'employeur a une obligation de sécurité de résultat. Prévenir les risques professionnels, c'est inscrire son entreprise dans la responsabilité sociétale des entreprises (RSE).

Face à la malveillance, vos employés sont-ils en sécurité ?</a