Adapter la sécurité privée face à la mutation des risques et des menaces

Outre les attentats qui ont frappé la France l'an passé, l'Euro de football, organisé dans plusieurs grandes villes de France en juin et juillet 2016, a encore renforcé la progression du secteur des enquêtes et de la sécurité (agents de sécurité, télésurveillance, détectives...) privées au premier semestre 2016. Le chiffre d'affaires a gagné 3,9% tandis que celui des activités de sécurité privée a progressé de 3,3% relève l'Insee dans une étude publiée ce mardi 18 octobre.

Nouvelles menaces , nouveaux défis pour une sécurité privée en pleine mutation

Le secteur de la sécurité privée fait face à de profonds bouleversements: une reprise marquée notamment par le développement de nouveaux modèles de création de valeur avec une utilisation croissante des technologies du numérique. Nous sommes passés d'une logique de surveillance à une logique de protection des biens et des personnes.

Les attentats de masse ont, par ailleurs, engendré une hausse importante de la demande de sécurité et posent avec accuité la question de l’évolution des missions et de la place de la sécurité privée. Comment favoriser et réguler ces nouvelles activités? Quel rôle peut-jouer la sécurité privée aux côtés des forces de sécurité publique? Comment se situe la France au niveau européen ?

Présente aussi bien dans les espaces privés que dans les espaces publics, la sécurité privée se soumet naturellement au droit de l’État. Au quotidien, elle prouve qu’elle assume des missions d’intérêt général dont nul ne peut plus se passer.

En douze ans, le nombre de sociétés a doublé

En 2010, le secteur des enquêtes et de la sécurité rassemble 9 000 sociétés et emploie 131 000 salariés en équivalent temps plein. Il se développe fortement depuis la fin des années 1990 : de 1998 à 2010, le nombre de sociétés croît en moyenne de 6,4 % par an, contre 4,0 % par an pour l’ensemble des services marchands, entendu ici hors secteur financier. Sur la même période, l’effectif salarié du secteur progresse de 6,6 % par an

alt

alt

Roger Martin du Gard disait: “L’intelligence doit vivifier l’action; sans elle, l’action est vaine. Mais sans l’action, comme l’intelligence est stérile !”