Sécurité à Paris : des patrouilles et un label pour rassurer les touristes

La préfecture de police de Paris lance le label « sécuri-site ». Les hôtels, musées ou commerçants devront évaluer l’efficacité de leur dispositif de sécurité pour l’obtenir.

alt

Paris est la ville la plus visitée du monde avec 40 millions de touristes par an. Afin de renforcer la sécurité des visiteurs, la préfecture de police a signé lundi 17 juillet une convention avec plusieurs partenaires privés et institutionnels. Parmi eux : le musée du Louvre, le musée d’Orsay, la SNCF, la RATP, l’Union des métiers de l’industrie et de l’hôtellerie, l’Office de tourisme de Paris, la chambre de commerce et d’industrie de Paris ou encore le géant du luxe LVMH.

Cette convention s’inscrit dans le cadre du plan national « Tourisme et sécurité » initié par le précédent gouvernement. « Les signataires s’engagent à concourir à la sécurité des visiteurs accueillis par des mesures de prévention, de protection et par la prise en charge des victimes en cas d’incidents », précise le document.

La préfecture de police a décidé de renforcer la surveillance des lieux les plus touristiques par le déploiement de patrouilles spécifiques dénommées « unités de sécurisation touristique ». Un « groupe d’action touristique » mènera des actions ciblées sur l’ensemble de la capitale. « Dans chaque site sensible, une coopération quotidienne est mise en œuvre entre les services de police et les agents de sécurité privée », ajoute la préfecture de police de Paris dans un communiqué.

Un label sécurité pour rassurer les touristes

alt

Par ailleurs, les acteurs du tourisme, à Paris comme partout en France, pourront obtenir le label « sécuri-site » qui récompense les efforts fournis pour renforcer la sécurité des visiteurs, face aux risques d’attentats notamment. Hôteliers, musées ou commerçants devront évaluer leurs dispositifs de sécurité : agents spécialisés et caméras de surveillance en nombre suffisants ou encore installation de plots devant le bâtiment. A défaut, ils devront procéder à des ajustements. Délivré par le préfet, le label est aisément identifiable par les touristes et devrait les rassurer.

Suite à la vague d’attentats qui ont endeuillé la France depuis 2015, le pays avait enregistré une baisse de la fréquentation touristique. Mais selon l’Office de tourisme de Paris, les visiteurs étrangers sont de retour depuis le début de l’année.
alt