Quelles certifications pour les systèmes de sécurité ?

Les normes et certifications représentent des atouts stratégiques pour les entreprises et leur confèrent des avantages concernant le management et la qualité. Le fait d'adhérer aux normes permet aux entreprises de développer leurs performances et d'être reconnues par les clients pour leurs prestations de qualité.

alt

Dans le domaine de la sécurité privée, le Conseil National des Activités Privées de Sécurité (CNAPS) a élaboré un document de synthèse dressant une liste des normes dédiées à professionnaliser le secteur et à optimiser la qualité des services offerts par les sociétés de sécurité privées. Le point sur ces différentes certifications.

Les normes sécurité en entreprise

Par définition, une norme est un document officiel réalisée par un organisme agréé. Il existe des établissements spécialisés dans la rédaction de ces normes, ce sont les organismes de normalisation. L'AFNOR et l'ISO en font partie.

La certification norme ISO 9001

Les normes ISO (Organisation Internationale de Normalisation) sont nées en 1987 pour répondre à la demande croissante des consommateurs. Ces normes ont été revues depuis, notamment en 1994 et 2000, pour s'adapter aux besoins du marché.

La norme ISO 9001 enveloppe l'ensemble du processus qui permet de développer un produit et tout le service de commercialisation de ce produit.

Les certifications ISO 9001 sont reconnues au niveau international et garantissent la qualité concernant:

  • L'environnement
  • La production
  • Le management
  • L'organisation

Cette certification sécurité ISO 9001 permet de promouvoir la compétitivité des entreprises qui peuvent vendre leurs produits au niveau international. Les entreprises certifiées ISO 9001 sont soumises à des contrôles qualité et s'engagent à respecter une amélioration continue.

La norme ISO 14001

Cette certification sécurité garantit que la production et l'organisation de l'entreprise répondent aux exigences de management environnemental. Cette norme atteste que l'entreprise:

  • a un système de gestion écologique efficace
  • s'engage à mettre à jour sa politique environnementale afin d'accroître sa performance à ce niveau
  • va démontrer sa conformité à la norme grâce à l'élaboration d'un dossier de suivi

Les certifications MASE et OHSAS 18001

La certification MASE (Manuel d'Amélioration Sécurité des Entreprises) identifie les risques sécurité et environnementaux tandis que l'OHSAS (Série d'Evaluation de la Santé et de la Sécurité au Travail) porte essentiellement sur la sécurité des salariés.

Néanmoins, ces 2 normes sécurité exigent l'établissement de plans de prévention, du traitement du document Unique (DU) et des risques principaux inhérents à la sécurité en entreprise.

Il faut noter que le système de management imposé par ces 2 normes sécurité est compatible avec celui de la norme ISO 9001 et comprend:

  • Le fonctionnement et la mise en oeuvre (prévention des risques, questions sur les ressources et compétences...)
  • La politique santé et sécurité au travail
  • L'identification des risques, leur évaluation et les moyens pour les maîtriser
  • Les mesures de vérification (surveillance des performances et analyse de leur conformité, audits internes et enquêtes en cas d'incidents)
  • Le référentiel MASE traite d'avantage de l'implication de la direction et des compétences professionnelles des sous-traitants et met l'accent sur les procédures d'analyse mises en place en cas d'accidents du travail.

La certification NF service 241

Cette certification garantit la rigueur, la transparence et l'intégrité des activités des entreprises de gardiennage, de surveillance et de transports de fonds.

Les entreprises font intervenir des sociétés de gardiennage pour protéger leurs biens et leurs employés et font installer des systèmes anti-effractions et des dispositifs en prévention des intrusions comme des systèmes d'alarme. Mais ces équipements doivent répondre à des règles de sécurité et à des normes précises.

L'APSAD et le CNPP

La certification APSAD (Assemblée Plénière des Sociétés d'Assurances Dommages) définit les normes à respecter par tous les professionnels qui fournissent des services destinés à diminuer les risques de malveillance et d'incendie. Cette certification est délivrée par le CNPP (Centre National de Prévention et de Protection).

L'équipement pour protéger les entreprises

La loi oblige les entreprises à s'équiper d'un Système de sécurité Incendie (SSI).

De même, les entreprises doivent installer du matériel de lutte contre les incendies et cet équipement doit répondre aux 3 exigences suivantes :

  • La prévention des incendies
  • L'extinction et l'évacuation des salariés et du public

Les moyens de secours

Les entreprises doivent faire installer un système d'alarme sonore. Ce dispositif va avoir un effet dissuasif et va faire fuir les cambrioleurs dans la majorité des cas dès qu'ils entendront la sirène d'alarme.

Ce système anti-effraction est relié à des détecteurs d'ouverture et de mouvements qui vont activer la sirène d'alarme aussitôt qu'une présence non désirée passera dans le champ de détection.

Pour protéger leur personnel, les dirigeants d'entreprise doivent équiper les locaux de moyens de lutte contre les incendies comme:

  • Des extincteurs
  • Des Robinets d'incendie Armés (RIA)
  • Des porte coupe-feux
  • Des pictogrammes et des panneaux

Toutes les entreprises disposent d'un équipement obligatoire pour protéger son entreprise.

Le cas des ERP

Ces règles de sécurité concernent notamment les ERP (établissements recevant du public). Il s'agit de locaux qui reçoivent des personnes extérieures en plus du personnel.

Ces règles sont:

  • Construction des bâtiments avec des matériaux présentant une résistance au feu adaptée
  • Posséder au minimum 2 sorties pour permettre l'évacuation rapide des occupants en cas de sinistre
  • Avoir des façades donnant en bordures de voies pour permettre un accès rapide des secours
  • Etre aménagés de manière spécifique pour protéger les occupants

Les dispositifs d'alarme et les moyens de secours doivent être adaptés à la taille des ERP (1 extincteur minimum pour une surface de 150 m2).

Les différents systèmes de sécurité doivent être marqués avec la norme CE. Ce marquage répond à une exigence de conformité avec les normes européennes. Par exemple, pour les détecteurs de fumée, un laboratoire indépendant effectue des tests et garantit la conformité des détecteurs dès la sortie de fabrication.

Ce marquage CE est donc un gage de qualité et les responsables d'entreprise peuvent se fier à la norme CE EN 14 604.