Comparatif entre télésurveillance et vidéosurveillance

Le marché de la télésurveillance en France a enregistré une forte croissance sur la période 2011-2018. Cette croissance est la conséquence, entre autres, d’un sentiment d’insécurité important en France encourageant les particuliers et les donneurs d’ordre professionnels à souscrire à des services de télésurveillance.

Le marché de la vidéosurveillance en France a connu une croissance continue de sa valeur ces dernières années.

Il n'est cependant pas toujours facile de faire la différence entre télésurveillance et vidéosurveillance. Pourtant, les technologies utilisées et les services proposés sont sensiblement différents, même si le but reste le même: la sécurité.

Les caractéristiques de la télésurveillance

Le dynamisme du marché est différent selon que l’on regarde le marché de la télésurveillance résidentielle et le marché de la télésurveillance professionnelle. En effet, le marché de la télésurveillance résidentielle a tiré le marché global de manière très importante avec des taux de croissance annuels à deux chiffres. Cela est le fait de la proposition d’offres attractives en termes de prix et répondant aux besoins des clients du résidentiel, de la part des banques et assurances. Des systèmes simples et faciles d’utilisation sont proposés de manière standard, permettant à ces acteurs du marché de proposer des prix agressifs.

La télésurveillance est un système de sécurité qui fonctionne sans interruption, de jour comme de nuit. Lorsqu'une intrusion ou tout autre problème est décelé par un détecteur ou un capteur humain dans une entreprise, une alarme est transmise à des opérateurs qui procèdent aux contrôles d'usage et se chargent de prévenir le directeur ainsi que les forces de l'ordre ou un agent de sécurité, si l'effraction est avérée.

Au contraire de la vidéosurveillance, les images ne sont enregistrées que s'il y a détection d'intrusion et le système est donc plus respectueux de la vie privée de vos employés.

Principe de fonctionnement de la télésurveillance

Un dispositif de télésurveillance met en œuvre un système d'alarme composé au minimum d'une centrale, d'un capteur et d'une sirène. Le tout est relié par une ligne téléphonique à une station de télésurveillance.

Pour un fonctionnement optimal, les détecteurs et les capteurs humains sont disposés à des endroits stratégiques de votre entreprise (portails, portes, fenêtres, etc.). Ce système anti-effraction a cependant des limites puisqu'il ne permet pas d'identifier clairement le ou les intrus.

La levée de doute

Les innovations technologiques portent également le marché de la télésurveillance en France, comme l’illustre l’engouement pour la levée de doute vidéo sur le marché résidentiel comme professionnel. L’amélioration de la qualité des caméras, de la transmission des données, etc. en ont fait des équipements incontournables de la télésurveillance.

Le système permet aux opérateurs d'écouter les bruits provenant d'une pièce ou d'un local et d'entrer en contact, si besoin est, avec une personne sur place. Cette dernière peut d'ailleurs donner un code secret afin de confirmer qu'elle est autorisée à se trouver dans l'entreprise.

Par contre, si l'alarme provient d'un appareil technique (système de climatisation, groupe froid...) ou d'une clôture, la levée de doute ne peut se faire qu'après intervention d'une personne physique, responsable du site, technicien ou agent de sécurité. Ce n'est que lorsque la levée de doute ne peut être effectuée que l'opérateur peut demander l'intervention des forces de l'ordre.

Les caractéristiques de la vidéosurveillance

La part majoritaire du marché de la vidéosurveillance est destinée au secteur non- résidentiel. Ce secteur enregistre en effet un taux d’équipement élevé. Toutefois, de fortes disparités sont observées selon les secteurs utilisateurs : les organismes financiers et les data centers sont des secteurs très fortement équipés. Quant aux petits commerces, ce sont les utilisateurs du secteur non-résidentiel les moins équipés. Là encore, leurs disparités résident dans leur intérêt, leurs besoins et leur budget à associer à la vidéosurveillance.

Également appelée vidéoprotection, la vidéosurveillance consiste à installer des caméras dans des endroits stratégiques de votre entreprise. Ces caméras filment en permanence, ou bien selon des horaires prédéfinis, vos locaux professionnels et leurs abords. Les images sont ensuite transmises à un logiciel d'analyse d'images.

En fonction d'une situation déterminée à l'avance, le logiciel se charge de donner l'alerte et de transmettre les images à une station de surveillance.

Ce système anti-effraction a connu un véritable engouement dans les années 2000 et il est particulièrement prisé par les collectivités locales.

La ville de Londres, par exemple, compte plus de 10 000 caméras et de nombreuses municipalités françaises ont décidé de s'équiper durant ces dernières années.

La part majoritaire du marché de la vidéosurveillance est destinée au secteur non- résidentiel

  • Milieux urbains
  • Transports
  • Grands bureaux tertiaires, sièges sociaux et administrations
  • Data centers
  • Organismes financiers (notamment les banques et assurances)
  • Grandes surfaces commerciales (galeries marchandes,
    hypermarchés, supermarchés, supérettes et grands magasins)
  • Hôtels, cafés et restaurants
  • Sites industriels et sites logistiques
  • PME-PMI
  • Établissements culturels et de loisirs
  • Aéroports
  • Établissements de santé (ensemble des établissements à caractère
    médical ou social, de la maison de retraite au gros CHU) 
  • Établissements scolaires et universitaires
     Autres (notamment les commerces)

La levée de doute

Lorsqu'une alerte est déclenchée dans une entreprise, la levée de doute peut se faire très rapidement puisque l'opérateur peut s'appuyer sur les images qui lui sont transmises. Lorsque l'intrusion est évidente, il peut ainsi faire appel aux forces de l'ordre sans attendre.

Les avantages du dispositif

En plus d'accélérer les phases de levées de doute, la vidéosurveillance a pour avantage d'offrir de nouvelles possibilités de surveillance. En effet, elle permet de réaliser des rondes vidéo à distance ce qui a pour effet de renforcer la sécurité de certains lieux excentrés ou de travailleurs isolés.

Le système peut également être équipé de caméras intelligentes capables de réagir à des situations complexes. Elles peuvent par exemple lire les plaques d'immatriculation ou repérer un comportement suspect.
Enfin, les images peuvent simplifier et accélérer les enquêtes en aidant à identifier les personnes incriminées et donc à les arrêter plus rapidement.

Les limites du système

Pour qu'un dispositif de vidéosurveillance soit d'une efficacité optimale, il faut cependant qu'une capacité d'intervention soit rapidement déployée afin d'analyser les images, identifier les personnes malfaisantes et les interpeller. Il s'agit donc d'une solution plus lourde à mettre en place.

Télésurveillance ou vidéoprotection : à choisir selon la nature des risques
Pour que votre entreprise bénéficie d'une sécurité maximale, il faut avant tout que votre dispositif soit adapté aux risques encourus.

Par exemple, si votre but est de surveiller une zone de stockage dont la température peut varier, ce qui pourrait présenter un risque pour les produits concernés, la vidéoprotection ne pourra en aucun cas déterminer ce qui provoque cette variation et il faudra de toute façon envoyer un technicien sur place. Dans ce cas, un système de télésurveillance est tout à fait suffisant.

Le plus important est donc d'étudier avec soin chaque problématique afin de déterminer le système le plus adapté.

Deux systèmes qui peuvent également être complémentaires

Dans ce cas, le dispositif de vidéoprotection permettra d'établir un lien entre le système d'alarme de l'entreprise et le centre de télésurveillance.

L'option vidéo permettra également aux opérateurs de procéder très rapidement à des levées de doute en cas d'anomalies et de faire la différence entre un déclenchement intempestif de l'alarme et une réelle intrusion en manipulant les caméras de surveillance positionnées sur les lieux.

L'utilisation simultanée de ces deux méthodes est également fortement recommandée pour la surveillance de locaux professionnels isolés pour lesquels l'emploi d'un simple système d'alarme serait insuffisant pour mettre les cambrioleurs en fuite.

Les points à retenir :

  • La télésurveillance est un système qui fonctionne sans interruption grâce à des capteurs humains ou un système de vidéosurveillance.
  • La vidéosurveillance consiste à installer des caméras au sein de l’entreprise pour filmer en permanence ou à des heures précises les locaux et les alentours.
  • Le système de vidéosurveillance peut être complémentaire avec le service de télésurveillance pour un système de protection encore plus performant.

**



Notation du service: 4.4/5, basé sur
184 commentaires d'acheteurs de sécurité électronique.

**