9 raisons d'être indépendant(e) en sécurité privée

Salarié(e) ou Indépendant(e)?

Nombreux sont ceux qui se posent la question de leur avenir professionnel dans la sécurité privée. Se fera-t-il en tant que salarié ou en freelance? Beaucoup prédisent la fin du salariat. Ce n’est pas une hypothèse à prendre à la légère. Et si demain, nous étions tous entrepreneurs ? Être un indépendant en mode projet répondant aux besoins des entreprises, c’est une réalité que vivent déjà des milliers de personnes. Et demain, cette tendance pourrait fortement s’accentuer.

Les raisons d’être indépendant sont nombreuses, la génération Z le sait!
Très envieuse d’un mode de vie professionnel différent de ce qu’ont pu vivre les générations précédentes, ils n’hésiteront pas à tout remettre en question pour vivre une aventure entrepreneuriale qui rime avec liberté. Guardio accompagne les prestataires de sécurité privée sur leurs obligations légales, l'apport de nouveaux clients, la facturation, le management opérationnel, la communication et le marketing.

Dans le domaine de la sécurité humaine, les opportunités d'être à son compte se développent, néanmoins seulement la moitié des entreprises sont rentables (source "En Toute Sécurité"), il faut donc savoir être un dirigeant faisant preuve d'une grande capacité d'adaptation face aux conjonctures actuelles du marché en France.

1 – Avoir des horaires flexibles

C’est un des premiers avantages offerts par le statut d’indépendant. Le salarié avec ses horaires fixes n’a évidemment pas les mêmes possibilités organisationnelles. D’ailleurs, nombreux sont les salariés à vouloir des horaires flexibles afin de mieux répondre à un équilibre vie privée / vie professionnelle toujours plus… déséquilibré.

2 – Travailler de n’importe où

Un autre avantage d’être indépendant, c’est de pouvoir travailler n’importe où. En fait, c’est même un privilège. Que cela soit dans un commerce franchisé, dans un musée ou dans une boîte de nuit de quartier, vous avez la liberté d'accepter les missions que vous voulez ! Un privilège que de nombreux salariés aimeraient avoir. De plus, le changement d’environnement est propice à la créativité et à la productivité. Qu’attendez-vous?

3 – Déduire ses frais professionnels

Quand on est indépendant, on est libre de mener sa barque comme on le souhaite. Contrairement à un salarié, le freelance a la possibilité de déduire ses dépenses professionnelles: tenue vestimentaire réglementaire, repas, frais kilométrique, ...
Attention, tout n’est pas déductible. Votre aide-comptable vous aidera dans cette démarche.

4 – Démontrer ses compétences sur plusieurs spécialisations

En tant que salarié, on travaille pour une entreprise. Il y a une direction à prendre et elle est à suivre au quotidien. A la longue, cela peut devenir monotone. C’est loin d’être le cas quand on est indépendant et spécialisé en plusieurs segments de sécurité.
En travaillant pour plusieurs clients sur des missions plus ou moins longues, on dit stop à la monotonie! La diversité des clients et des missions proposées font qu’on ne s’ennuie jamais. Cela demande un peu d’organisation et d’abnégation mais cela vaut vraiment le coup!

alt

5 – Acquérir de nouvelles compétences

Développer son business, trouver de nouveaux clients et soigner son image de marque, cela demande beaucoup d’énergie, surtout quand on est tout seul ! Quand une entreprise développe un service ou un produit, elle va s’appuyer sur plusieurs personnes, chacune dotée de compétences précises. Quand on est indépendant, on peut s'inscrire sur Guardio, dont le but est d'aider les prestataires de sécurité privée à augmenter leur chiffre d'affaires, les accompagner sur leurs obligations légales, la facturation, la communication, le marketing, ...

C’est pourquoi de nombreux prestataires développent leurs compétences en préparant des formations supplémentaires, tout en se concentrant sur leurs missions.

6 – Se former pour continuer à faire la différence

Pour être le meilleur dans son domaine, il faut du travail, beaucoup de travail. Quand on est salarié, on ne pense pas toujours à ses droits de formation. Quand on est à son compte, devenir un expert est un objectif à se fixer pour séduire toujours plus les potentiels clients. Pour atteindre ce stade, rien de mieux que la formation! C’est le meilleur moyen pour être très attractif. Toute formation acquise est une carte de visite supplémentaire.

7 – Travailler plus efficacement en partenariat avec Guardio

Un salarié ne sera jamais aussi productif qu’un freelance. Pourquoi? Parce qu’il ne se bat pas pour les mêmes enjeux. Vous êtes surpris par cette affirmation? Et pourtant, c’est une réalité! Un indépendant est seul à bord de son bateau et s’il ne veut pas qu’il coule, il doit sans cesse trouver de nouveaux clients, élargir ses compétences et se former. Comme une journée ne dure que 24 heures, il faut bien trouver des solutions pour travailler plus efficacement.

8 – Être un vrai chef d’entreprise

Qui n’a jamais rêvé d’être son propre patron, de décider ce qui était le mieux pour l’entreprise, de gérer ses horaires et ses priorités comme bon lui semble, de prendre ses propres décisions? Être freelance, c’est tout ça à la fois! Et c’est ce qu’apprécient fortement les entreprises et professionnels qui font appel à leurs services. Parce qu’ils ont affaire à une personne responsable, consciente des enjeux qui les lient et qui se bat pour son indépendance et sa filière professionnelle.

9 – Apprendre à mieux se connaître

Il ne faut pas se voiler la face, se lancer à son compte et être indépendant, ce n’est pas tous les jours facile. Il y a des difficultés et même des pièges dans lesquels il ne faut pas tomber. Alors bien sûr, on se documente beaucoup avant de se lancer, on cherche des personnes dans son entourage à qui poser les questions qui nous trottent dans la tête et on écoute les témoignages des dirigeants. Cela n’empêche pas d’être confronté un jour ou l’autre aux problèmes que rencontre un entrepreneur libre et indépendant. Et c’est justement cette expérience vécue qui permet à chacun de mieux se connaitre. Et oui, il faut rester optimiste!

C’est justement dans la difficulté que l’on apprend à mieux se connaitre.
Faire face à des situations inconfortables permet de travailler son sang-froid, sa gestion du stress et des priorités ou encore son sens de la répartie.

alt